C’est la rentrée au Théâtre de la Ville

Le Théâtre de la Ville entame dès le 14 septembre prochain sa saison 2017-2018 durant laquelle plus de 70 spectacles se succèderont. À l’image de l’effervescence et de l’immense talent des artistes, la programmation présentera des grands noms de la scène, des créateurs de la relève et des concepteurs innovateurs.
Le théâtre de création à l’honneur

Le théâtre et la création occupent, comme à l’habitude, une place de choix. Multiples et diversifiées, les propositions de l’Intégrale théâtre invitent à demeurer attentifs au monde présent : Baby-sitter, présenté du 22 au 24 septembre, brouille les cartes de notre rapport souvent ambigü au féminisme. Catherine Léger signe ici une comédie grinçante d’une habileté redoutable, qui nous met face à nos contradictions et à nos discours pas toujours cohérents. Quatre acteurs pince-sans-rire s’en donnent à cœur joie avec des dialogues savoureux et des situations où le malaise est roi.

Muliats, présenté les 26 et 27 octobre, est signée par Productions Menuentakuan, un des rares collectif autochtones d’ici et dont les artistes sont de diverses origines : innue, huronne-wendat, atikamekw, abénaquise et allochtone. Le jeune metteur en scène Xavier Huard, revenu transformé d’un voyage dans des communautés innues de la Côte-Nord, orchestre cette prise de parole salutaire et contribue à en faire un objet théâtral éclairant et prenant, qui nous ouvre les yeux, la conscience et le cœur.

 

Les 18 et 19 novembre, c’est avec une profonde sincérité et un brin de dérision que Christine Beaulieu révèle les résultats de sa vaste enquête dans J’aime Hydro. Qu’est devenue la relation entre Hydro-Québec et les Québécois? Ce théâtre de la vérité plonge intimement au cœur d’une des problématiques les plus vives de notre collectivité. Entrevues auprès de nombreux groupes citoyens, visites de barrages, audiences publiques, rencontres avec des hauts-dirigeants de la société d’État : c’est en respectant tous les intervenants qu’elle réussit à faire dialoguer des parties souvent campés sur leurs positions.

 

Les grands retours

 

C’est un bonheur de revoir Alain Choquette monter sur scène dans Drôlement magique, le 5 octobre prochain. Avec humour, poésie, émotion et… illusion, ce diable d’homme lance plusieurs défis au public, tout en racontant comment il est devenu magicien. Quelques prédictions, des tours de cartes déroutants, des expériences interactives surprenantes, la magie d’Alain Choquette est inventive, pleine de subtilité et irrésistiblement drôle.

Le 13 octobre, un de nos coups de cœur longueuillois des dernières années – comment ne pas l’aimer! – Émile Bilodeau nous visite de nouveau. Son folk singulier, tantôt comique, tantôt sensible, sa vision engagée et un brin ingénue du monde qui l’entoure, cet auteur-compositeur-interprète d’à peine 20 ans est un phénomène rare qui s’impose parmi les jeunes de sa génération.

 

Les Sorties 30 ans et moins

Le programme Les Sorties 30 ans et moins, présenté par Groupe Banque TD, est de retour, fort du très grand succès qu’il a connu durant la saison dernière. Ce programme contribue à rendre les arts de la scène accessibles aux jeunes de la Rive-Sud tout en favorisant la découverte de propositions artistiques. La majorité des spectacles de la programmation leur sont offerts au tarif de 20 $.

 

Abonnement

L’abonnement se poursuit durant toute la saison. Les diverses formules d’abonnement offrent de nombreux privilèges et des rabais avantageux sur tous les spectacles.

 

Pour consulter toute la programmation et s’abonner en ligne : theatredelaville.qc.ca.

 

Billetterie : 450 670-1616

 

Le Théâtre de la Ville remercie ses principaux partenaires : Ville de Longueuil, Conseil des arts et des lettres du Québec, Patrimoine canadien, ministère de la Culture et des Communications, Conseil des arts du Canada et Pratt & Whitney Canada, commanditaire principal.

Partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave A Reply


2 × huit =